Proposition de révision de l'annexe X de la DCE et de la D 2008/105/CE

Auteur:
Commission européenne
Résumé:

Communiqué de presse

Bruxelles, le 31 janvier 2012 –

Les améliorations dans le domaine de la qualité de
l’eau dans l’UE risquent d’être mises à mal par de nouvelles formes de pollution
chimique. La Commission propose d’ajouter quinze substances chimiques à la liste
des trente-trois polluants qui sont surveillés et contrôlés dans les eaux de surface
de l’UE. Il s’agit d’une nouvelle mesure visant à améliorer la qualité des eaux de
nos rivières, lacs et eaux côtières. Parmi ces quinze substances figurent des
produits chimiques industriels, mais aussi des substances utilisées dans les
produits biocides, pharmaceutiques et phytopharmaceutiques. Elles ont été
sélectionnées sur la base de preuves scientifiques attestant qu'elles peuvent
présenter un risque important pour la santé.
Janez Potočnik, membre de la Commission chargé de l'environnement, a déclaré à
ce sujet: «La pollution de l’eau est une des préoccupations les plus fréquemment
citées par les citoyens de l’Union européenne. Je me félicite de cette avancée, qui
répond de toute évidence aux attentes des citoyens. Les quinze substances
chimiques supplémentaires doivent être surveillées et contrôlées de manière à
s’assurer qu’elles ne posent aucun risque pour l’environnement ou la santé
publique.»

Voir la suite du communiqué et la proposition de la Commission dans les fichiers attachés ci-dessous

Type:
Text
Inscription
Fichier attaché
[file] Proposition 15 nouvelles substances_communiqué CE.pdf
[file] Texte de la proposition CE_31 janvier 2012.pdf
[file] com_2011_875.pdf
[file] com_2011_876.pdf
[file] IP-12-88_FR.pdf
[file] sec_2011_1544.pdf
[file] sec_2011_1545.pdf
[file] sec_2011_1546.pdf
[file] sec_2011_1547.pdf
[file] MEMO-12-59_EN.pdf
Page mise à jour le 17/12/2013