Syndiquer le contenu Sandre - Portail national d'accès aux référentiels sur l'eau
Sans connaissance partagée, nous ne pouvons pas comprendre, décider et agir. Pour construire cette connaissance, de nombreux acteurs recueillent des données et les organisent dans des systèmes d'information. Comment faire pour que cette information soit accessible et compréhensible par tous de la même façon ? Le Système d'Information sur l'Eau (SIE) s'appuie sur un ensemble de spécifications, de jeux de données et de règles, appelé référentiel des données. Ce référentiel vise à l'interopérabilité sémantique et technique des différentes composantes du SIE entre elles et avec d'autres, en particulier le système d'information européen : il permet une compréhension commune des concepts, la création et la localisation de nouveaux objets, leur désignation par le biais de systèmes d'identifiants partagés et la transmission de jeux de données.
Updated: il y a 2 an 36 semaines

Version 1.3 du dictionnaire de données sur le référentiel des masses d'eau

jeudi, 3 juillet, 2014 - 17:55

Le thème "Référentiel * " a été traité par le Sandre avec un groupe d'experts national : il se traduit par la parution de différents documents accessibles à l'ensemble des professionnels du domaine de l'eau.

La version 1.3 du dictionnaire de données sur le référentiel des masses d'eau vient d'être publiée sur le site. Pour information * , une masse d'eau est définie comme le découpage territorial élémentaire des milieux aquatiques, destinée à être l'unité d'évaluation de la Directive-cadre sur l'eau (DCE).

Ce dictionnaire de données * recense les définitions * de l'ensemble des concepts et attributs * métiers relatifs à la thématique des masses d'eau (cours d'eau, plan d'eau, etc.). Cette version vient remplacer la version précédente (1.2) et prend désormais en compte la généalogie des masses d'eau, qui permet de tracer les modifications de chaque masse d'eau (fusion, division, gel, etc.).

Catégories: Eaufrance

Version 1.0 du scénario d'échanges des données sur les programmes de mesures

lundi, 30 juin, 2014 - 16:34

Le thème des programmes des mesures a été traité par le Sandre avec un groupe d'expert national : il se traduit par la parution de différents documents accessibles à l'ensemble des acteurs de l'eau. Aujourd'hui, la version 1.0 du scénario d'échange des données des programmes de mesures est disponible sur le site Sandre. Ce scénario est notamment employé pour alimenter l'application Osmose.

Il permet d'échanger les données relatives aux programmes de mesures. La notion de programme de mesures est définie à l'article 11 de la Directive cadre sur l'eau (DCE). Au sens de la DCE et de son article 11, le programme de mesures est un outil de planification qui identifie les mesures nécessaires à l'atteinte des objectifs environnementaux définis à l'article 4 de la DCE et déclinés dans le Plan de gestion (Schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux - SDAGE pour la France). Le Programme de mesures se matérialise par un document par bassin DCE, qui peut être mis à jour au terme d'un cycle de 6 ans. Le premier programme de mesures couvre la période du 1er janvier 2010 au 31 décembre 2015.

Dans les Programmes de mesures, les mesures sont présentées sous forme de grands types d'actions décrits de manière globale et chiffrés par unité hydrographique. Pour être opérationnels, les Programmes de mesures doivent donc être déclinés en Plans d'action indiquant pour chaque action sa localisation, son descriptif technique, son échéancier et les acteurs de sa mise en œuvre (maître d'ouvrage, pilote au sein de la MISE).

Catégories: Eaufrance

Version 2.1 du scénario de service web sur la qualité et quantité des eaux

lundi, 30 juin, 2014 - 16:33

Le Sandre a élaboré le scénario de service web * pour la diffusion de données de qualité et de quantité des eaux par un service web.

Ce document s'adresse aux acteurs de l'eau chargés de diffuser (producteurs de données) ou de collecter des données (utilisateurs) de qualité et de quantité des eaux par service web.

Il décrit les modalités de diffusion des des données relatives aux eaux :
superficielles continentales selon le scénario d'échange * "Qualité des eaux superficielles continentales version 3" ;
souterraines selon le scénario d'échange "Quantité et qualité des eaux souterraines version 2" ;
de transition, côtières et marines selon le scénario d'échange "Qualité des eaux littorales version 1.1".

Catégories: Eaufrance

Mise à jour du référentiel cartographique des masses d'eau souterraines

lundi, 30 juin, 2014 - 11:07

Les masses d'eau constituent le référentiel * cartographique élémentaire de la Directive-cadre sur l'eau (DCE). Ces masses d'eau servent d'unité d'évaluation de la qualité des eaux : états écologique, chimique, quantitatif.

Le référentiel des masses d'eau est disponible sur le site du Sandre. Une seule version était jusqu'alors diffusée : les couches d'informations correspondant au Rapportage 2010 reformatées selon le dictionnaire Masse d'eau version MDO1.2. Une seconde version vient s'ajouter en parallèle : interne, nationale et résultant de la mise à jour de l'état des lieux 2013.

Dans ce cadre, les masses d'eau souterraines et polygones élémentaires de masses d'eau souterraines sont d'ores et déjà disponibles sur le site du Sandre. Elles concernent désormais l'ensemble des DOM en plus de la métropole.

— Visualiser et/ou télécharger les données sur le site Sandre du référentiel des masses d'eau 2013 interne

Catégories: Eaufrance

Version 3.0 du scénario d'échanges des données sur la qualité des eaux superficielles continentales

vendredi, 27 juin, 2014 - 16:53

Le thème des eaux superficielles continentales a été traité par le Sandre avec un groupe d'expert national : il se traduit par la parution de différents documents accessibles à l'ensemble des acteurs de l'eau.

Aujourd'hui, la version 3 du scénario d'échange des données de la qualité des eaux superficielles continentales nommé Quesu est disponible sur le site. Cette version vient remplacer la version 2 précédente qui ne couvrait pas les observations sur les poissons (migrateurs compris) et des macrophytes en cours d'eau et plan d'eau.

Ce scénario permet d'échanger, au format XML * , les données relatives à la description des stations de mesure de la qualité des eaux superficielles continentales, ainsi que les résultats physico-chimiques, microbiologiques et hydrobiologiques acquises sur ces stations de mesure. Il s'adresse à tous les acteurs de l'eau, producteurs de données qualité chimiques et/ou biologiques (hors poisson) acquises sur un cours d'eau ou un plan d'eau.

Catégories: Eaufrance

Demande de mise à jour du référentiel des stations de mesure de la qualité des eaux de surface depuis le MDM du Sandre

mercredi, 25 juin, 2014 - 14:08

Le Sandre diffuse le référentiel * des stations de mesure de la qualité des eaux de surface dans le cadre du Système d'Information * sur l'Eau (SIE * ). Administré par les agences de l'eau pour la métropole et les offices de l'eau pour les DOM, ce référentiel est régulièrement mis à jour.

Afin de contribuer à l'amélioration de ce référentiel, vous avez la possibilité de formuler des demandes de création ou modification de stations de mesure et/ou points de prélèvement.

Toute demande d'intervention peut ainsi se faire depuis :

le site du Sandre, rubrique "Données de référence"

l'atlas-catalogue du Sandre

le site Master Data Management (MDM) du Sandre

Chaque demande sera prise en considération et validée (ou rejetée) par les "administrateurs station" des agences et offices de l'eau.

Catégories: Eaufrance

Mise à jour des couches géographiques liées aux crues

mercredi, 25 juin, 2014 - 13:55

La vigilance "crues", mise en place en juillet 2006, est fondée sur les mêmes principes que la vigilance météorologique produite par Météo-France. Son objectif est d'informer le public et les acteurs de la gestion de crise en cas de risque de crues sur les cours d'eau surveillés par l'Etat, dans le cadre de sa mission réglementaire de surveillance, de prévision et de transmission de l'information sur les crues.

La vigilance "crues" est destinée à informer tous les publics intéressés (cf. Site Vigicrues ), particuliers ou professionnels, sous une forme simple et claire. Elle est notamment destinée aux pouvoirs publics en charge de la sécurité civile (préfets, maires, etc.), qui déclenchent les alertes lorsque cela est nécessaire et mobilisent les moyens de secours.

Tronçons de vigilance

Les tronçons de vigilance crues sont les entités géographiques, construites à partir des tronçons hydrographiques de la BD Carthage * , sur lesquels les services de l'état assurent une vigilance crues. Ils représentent le linéaire de cours d'eau sur lequel l'état prend en charge la mission réglementaire de surveillance, de prévision et de transmission de l'information sur les crues. Les cours d'eau inclus dans la vigilance crues peuvent être divisés en tronçons, ou agglomérés avec d'autres cours d'eau, en fonction de leur typologie face au risque inondation. Ce linéaire de compétence est régi par les Règlements de surveillance, de prévision et de transmission de l'information sur les crues (RIC), propre à chaque Service de Prévision des Crues (SPC).

Cette couche d'information a été mise à jour au cours du premier semestre 2014 et est susceptible d'évoluer dans le courant de l'année 2014.

— Visualiser et/ou télécharger les données sur le site Sandre

Territoire de SPC (Service de Prévision des Crues)

Le territoire de compétence d'un Service de Prévision des Crues (SPC) est constitué d'un ensemble de bassins versants topographiques, cohérents au niveau hydrographique pour assurer la mission de prévision des crues. Le SPC désigne l'entité (service déconcentré ou établissement public) à laquelle est confiée la mission de surveillance et de prévision des crues, ainsi que de transmission de l'information sur les crues, incombant à l'Etat. L'arrêté ministériel, prévu par l'article R564-1 du code de l'environnement, pour désigner sur chaque bassin cette entité, est pris à l'issue de l'adoption des Schémas Directeurs de la Prévision des Crues (cf. circulaire du 04 Novembre 2010 NOR : DEVP1023695C).

Cette couche géographique sert de référence à la cartographie des documents réglementaires, tels que les Schémas Directeurs de la Prévision des Crues (SDPC) ou les Règlement de surveillance et prévision et de transmission de l'information sur les crues (RIC), ainsi que pour la cartographie du site internet Vigicrues.

La France compte aujourd'hui 21 territoires de SPC sur son territoire métropolitain. Une seconde mise à jour est prévue dans le courant de l'année.

— Visualiser et/ou télécharger les données sur le site Sandre

Catégories: Eaufrance

Mise à jour des référentiels géographiques liés aux stations

mercredi, 25 juin, 2014 - 13:54
Stations de mesure de la qualité des eaux de surface

Les couches géographiques et services web * du référentiel * des stations de mesure de la qualité des eaux superficielles continentales sont régulièrement actualisés sur le site du Sandre. Ce référentiel se compose des stations de mesure et de leurs points de prélèvement et compte actuellement plus de 22 000 stations de mesure et environ 71 000 points de prélèvement (1) répartis sur la métropole et l'ensemble des DOM.

Administré par les agences de l'eau pour la métropole et les offices de l'eau pour les DOM, ce référentiel est mis à jour régulièrement sur le site du Sandre (2 à 3 fois par mois).

— Visualiser et/ou télécharger les données :
sur le site du Sandre
sur l'atlas-catalogue du Sandre
via le service web du Sandre

(1) A noter qu'il est désormais possible de faire remonter des demandes de création et modification de points de prélèvement depuis le Master Data Management du Sandre. Pour en savoir plus : "Demande de mise à jour du référentiel des stations de mesure de la qualité des eaux de surface depuis le MDM du Sandre" . Lieux de surveillance des eaux littorales

Le référentiel des lieux de surveillance des eaux littorales est actualisé tous les mois sur le site du Sandre. Il est issu de la banque thématique Quadrige, pilotée par l'Ifremer (Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer) et ayant pour mission la gestion et la valorisation des données d'observations et de mesures provenant des réseaux de surveillance de l'environnement littoral.

Il regroupe aujourd'hui plus de 3000 stations réparties en Métropole, Guadeloupe, Martinique et Réunion.

— Visualiser et/ou télécharger les données

Catégories: Eaufrance

Mise à jour des référentiels géographiques liés aux zonages

mercredi, 25 juin, 2014 - 13:52
Zones conchylicoles

Suite à la parution de nouveaux arrêtés (1) , le Sandre vient de mettre à jour le référentiel * géographique des zones de production conchylicole et leur classement sanitaire . Les changements portent sur les départements de la Somme, du Pas-de-Calais, de la Vendée et de l'Ille-et-Vilaine.

Déterminés sur la base des résultats d'analyses menées sur les coquillages de la zone concernée, ces classements sont le reflet de la qualité microbiologique des coquillages présents et de leur contamination en métaux lourds. Ils peuvent entraîner, de ce fait, des procédures de gestion des zones (fermetures provisoires en cas de contamination détectée), dans le but d'assurer la protection de la santé du consommateur.

— Visualiser et/ou télécharger les données sur le site du Sandre

(1) et sur la base du site www.zones-conchylicoles.eaufrance.fr Zones sensibles

Les différentes couches d'information sur les Sensitive Area (Lake (LK), Coast area (CA), Catchment (CM), Transitional waters (TW) et River (RI)) ont été rapportées à l'Europe en 2012. Dans le cadre du Système d'information * sur l'eau (SIE * ), une mise à jour du référentiel des zones sensibles diffusé par le Sandre a été opérée afin de coller à cette version. Ces zones sensibles s'étendent désormais à la Guadeloupe et la Réunion en plus de la Métropole.

L'article R211-94 du code de l'environnement, transposant dans le droit français l'article 5 et l'annexe II de la directive Eaux Résiduelles Urbaines (91/271/EEC UWWT) définit les zones sensibles comme les masses d'eau particulièrement sensibles aux pollutions, notamment celles dont il est établi qu'elles sont eutrophes ou pourraient devenir eutrophes à brève échéance si des mesures ne sont pas prises, et dans lesquelles les rejets de phosphore, d'azote ou de ces deux substances doivent, s'ils sont cause de ce déséquilibre, être réduits.

— Visualiser et/ou télécharger les données sur le site du Sandre

Catégories: Eaufrance

Actualisation du référentiel administratif

mercredi, 25 juin, 2014 - 13:51

Comme chaque année, le référentiel * administratif du Sandre a été actualisé : il s'appuie désormais sur la dernière version du Code Officiel Géographique de l'INSEE (année 2014).

Un code commune a été gelé  : PAUTAINES-AUGEVILLE (52379) ; cette commune a été fusionnée avec EPIZON (52187) et est passée du canton de Doulaincourt-Saucourt au canton de Poissons. Un code commune est réapparu  : BIHOREL (76095) : Bihorel avait été rattachée à Bois-Guillaume, qui devenait Bois-Guillaume-Bihorel en 2012. Cette commune est rétablie en 2014.

Neuf libellés de commune ont été mis à jour :
SAINT-AMANT-DE-MONTMOREAU (16294) (ancien nom : SAINT-AMANT)
SAINT-OUEN-LA-THENE (17377) (ancien nom : SAINT-OUEN)
MEYSSIEZ (38232) (ancien nom : MEYSSIES)
ONESSE-LAHARIE (40210) (ancien nom : ONESSE-ET-LAHARIE)
SAINT-ALBAN-D'HURTIERES (73220) (ancien nom : SAINT-ALBAN-DES-HURTIERES)
SAINT-GEORGES-D'HURTIERES (73237) (ancien nom : SAINT-GEORGES-DES-HURTIERES)
LE BOUCHET-MONT-CHARVIN (74045) (ancien nom : LE BOUCHET)
BOIS-GUILLAUME (76108) (ancien nom : BOIS-GUILLAUME-BIHOREL)
SAINT-SULPICE-LA-POINTE (81271) (ancien nom : SAINT-SULPICE)

Pour télécharger les données correspondantes :
Depuis le site du Sandre : rubrique "Données de référence"
Depuis l'atlas-catalogue du Sandre : Communes administratives , Départements administratifs , Régions administratives
Depuis le service web du Sandre

Catégories: Eaufrance
Imprimer Imprimer